Le site des Jeux Vidéo rétro

Infomédia / 16/32 Diffusion - 1990

testé sur Amiga


./games/explora3/box_explora3.jpg

INFORMATIONS

Genre :

Aventure

Sortie :

1990

Editeur :

16/32 Diffusion

Développeur :

Infomédia

Langue :

Français

Support(s) :

Amiga, Atari ST, DOS

PEGI :

7
CONCEPTION

Scénariste :


Michel Centelles


Programmeur :


Jean-Marc Cazalé [Amiga]

Hervé Hubert [Atari ST]


Graphiste :


Fabien Begom


Musicien :


Evens Salies [Amiga]

INTERVIEWS
DOWNLOAD
INFOMéDIA
RECOMMANDATIONS
MAGAZINES
Génération 4 #16
[nov 1989]
  • page
    102
  • Preview
Génération 4 #20
[mar 1990]
  • page
    124
  • Preview
Joystick #3
[mar 1990]
  • page
    33
  • Preview
TILT #80
[juil 1990]
  • page
    13
  • Preview
Joystick #11
[déc 1990]
  • page
    242
  • Test Amiga
Micro News #42
[déc 1990]
  • page
    60
  • Test Amiga
Joystick #13
[fév 1991]
  • page
    60
  • Solution
Joystick #14
[mar 1991]
  • page
    183
  • Test PC
COMMENTAIRES
Aucun commentaire
TEST

La machine temporelle reprend du service pour un troisième et ultime voyage spatio-temporelle. Après avoir voyager dans de nombreux pays et à différentes époques, après avoir rencontrées Pholyphèmes, Circées, les mousquetaires du roi et la belle Milady, vous voici le héro de cette nouvelle aventure d' Explora baptisée "sous le signe du serpent"...

Ecrivain qui n'a pas encore connu la gloire, votre éditeur vient de vous rappeler que vous n'avez plus que 3 mois pour terminer votre roman. Mais ce n'est pas aujourd'hui que pourrez faire du bon travail. Pourquoi ne pas vous détendre devant la télévision. Tiens, les nouvelles. On vient de retrouver le corps d'un homme horriblement mutilé, seuls indices une carte plastique représentant un serpent et des papiers au nom de Bertrand Dumolet. Mais attendez c'est vous Bertrand Dumolet! Vous avez intérêt à agir rapidement si vous ne voulez pas subir le même sort. Mais qui sont ces gens qui vous veulent du mal et quelle est cette secte satanique qui se fait appeler la "secte du Serpent".

Une salle de bain magnifique, toute bleue ! [Amiga]

La présentation du jeu commence par un morphisme assez réussit d'un visage humain en tête de serpent. C'est dans votre appartement que l'aventure débute. A mille lieu de tout ennui!! c'est ce que vous croyez car tout bascule en un instant. Le jeu a encore subit un lifting au niveau de l'interface. Cette fois vous n'aurez que 3 actions possibles. Prendre/Déposer, utiliser et bien sûr examiner. La notion d'heure absente du second volet refait surface et certaines actions devront donc être réaliser à une heure précise (par exemple un rendez-vous dans un chantier).

Explora 3 est constitué de 2 phases :

Les intérieurs :Dans cette phase les graphismes sont détaillés et rappellent fortement le premier Explora. Les actions sont plus nombreuses de même vous pouvez charger ou sauver votre partie.

Les extérieurs : Cette seconde phase est dédiée essentiellement au déplacement urbain à pied, en métro, en bus... les graphismes sont plutôt sommaire car ils sont composés d'une juxtaposition de blocs graphiques pré-définis permettant ainsi de multiplier les lieux. Dans cette phase aucune sauvegarde n'est permise. Cette phase est énervante, moche et sans intérêt, on revoit souvent les mêmes graphismes, l'accès disque est lent et l'on peut mourir à chaque coin de rue.

Les graphismes sont plutôt réussis [Amiga]

Personnellement je trouve ce volet plutôt fade et sans innovation. Le personnage principal des épisodes précédent a complètement disparu et l'on se demande même ce que la machine spatio-temporelle, Explora, vient faire dans cette histoire. En effet le voyage temporel est relégué ici en second plan et vous ne pourrez voyager qu'une seule fois , en Chine. Les très belles digitalisations vocale d' Explora 2 ont aussi disparu, dommage. Les musiques sont cette fois composées par Even Salies et sont assez variées, on peut regretter l'absence de bruitages. Autre point Jean Marc Grignon musicien des précédent épisodes ne semble pas avoir pas contribué à ce dernier opus.

Le plus déroutant aussi dans l'interface, c'est que la réduction extrême des icônes qui dessert complètement le jeu. Là où Explora 2 avait, semble t-il, trouvé un juste milieu dans la gestion des icônes, Explora 3 va trop loin. A tel point que les actions les plus simples comme prendre un objet en deviennent agaçantes.

EN CONCLUSION

ON AIME...
+ Les graphismes
ON AIME MOINS...
- Le scénario
- Le voyage temporelle est quasi-absent de l'aventure
- Les bruitages

Quel dommage que la trilogie se termine ainsi. Explora m'avait surpris, Explora 2 m'avait passionné mais Explora 3 m'a déçu. Pas de scénario, pas d'innovation et plus de fils conducteur. Mais le jeu subit aussi la comparaison avec d'autres grosses productions sortit au même moment comme Maupiti Island, les voyageurs du temps ou encore Opération Stealth. En conclusion Explora III est un jeu qui ne tient pas ses promesses ou dont on espérait tellement... Sans doute faute de moyens et de temps.

SOLUTION
./games/explora3/galerie/explora3_00.jpg./games/explora3/galerie/explora3_01.jpg./games/explora3/galerie/explora3_02.jpg./games/explora3/galerie/explora3_03.jpg./games/explora3/galerie/explora3_04.jpg./games/explora3/galerie/explora3_05.jpg./games/explora3/galerie/explora3_06.jpg./games/explora3/galerie/explora3_07.jpg