Le site des Jeux Vidéo rétro

Jean-Marc Cazalé

FICHE

Prénom :

Jean-Marc

Nom :

CAZALé

Nationalité :

Français
LUDOGRAPHIE
[1987] Explora

Programmeur


[1988] Explora II

Programmeur


[1990] Rock Star

Programmeur


[1990] Explora III

Programmeur


BIOGRAPHIE

Après un cursus dans l'électronique, il rencontre 2 passionnés de l'informatique comme lui : Hervé Hubert et Bernard Larquey.

Ils intégrent alors ensemble en tant que programmeurs une boîte appelée Hexaméron près de Perpignan afin de développer un jeu de rôle sur Apple : Prophecy (largement inspiré de Wizardry) ... Jeu qui ne se vendit jamais, ou très peu...

En 1986 comme Hexaméron était sur le déclin, il intégre la jeune société Infomédia en tant que programmeur toujours avec son ami Hervé Hubert. Il maitrise déjà parfaitement l'Amiga, machine pourtant récente à cette époque. Il travaille dans un premier temps sur un journal informatique FLOOPY sur C64, Amiga et ST.

En 1987, c'est le succès avec Explora, il sera dès lors le seul programmeur Amiga de tous les jeux de la société.

Aujourd'hui il travaille toujours dans l'informatique et développe maintenant des applications multimédia ainsi que des jeux à titre personnel.

INTERVIEW

    • Bonjour Jean-Marc, continuez-vous toujours à développer des applications ?
    • Ben oui, quand on a gouté à la programmation on ne s'arrête plus! Les outils ont évolué, les ordinateurs aussi, mais au fond la technique reste la même.
    • Quand Infomédia a fermé ces portes en 2000, avez vous pensez à abandonner l'univers de la programmation voir de l'informatique ?
    • Je me remet en question tous les jours, mais la passion est là ! La fermeture d'Infomédia était inéluctable, faute de moyens humains et matériels, il ne nous restait plus qu'à passer à autre chose.
    • "Explora" est sortit à peu après en même temps que le "Manoir de Mortevielle", celui-ci vous a t-il influencé ?
    • "Le manoir de mortevielle" est sorti quelques mois après 'Explora'. Le jeu 'Explora' était vraiment une nouveauté à l'époque, il faut dire que l'on s'est jeté là dedans sans vraiment réfléchir aux implications.
    • Le succès d' Explora vous a t-il ouvert de nouvelle porte ou donner de vrai moyen d'investissement pour les jeux suivants ?
    • Ce jeu nous à fait rapidement connaître, et nous a effectivement ouvert pas mal de portes. Mais celà ne suffit jamais pour dormir sur ses lauriers.
    • Pourquoi "Explora" porte le sous-titre anglais "Time Run", peut être pour un éventuel export outre-atlantique ?
    • Je ne me souviens plus exactement, je pense que c'était une idée de Jean-Marc Grignon (musicien).
    • Les mondes traversés ne semblent pas habiter, est-ce pour éviter la gestion des dialogues ou la sortit prematuré du jeu n'a pas permis cet ajout ?
    • Nous avons effectivement été pressé par le temps, ce qui nous a vraiment empêcher de faire tout ce que nous voulions dans ce jeu.
    • A cette époque quelles étaient les relations qu'entretenait Infomédia avec les autres grandes boites françaises comme Lankhor ou Delphine Software ?
    • A l'époque on comptait un florilège de petites boîtes en françaises, beaucoup ont disparus avant de sortir leur premier jeu. D'autres comme Lankhor, Delphine Software, Loriciel, ont vécu un peu plus longtemps et ont réussi à éditer de superbes jeux. Nous n'avions pas de rapport direct avec celles-ci, si ce n'est avec 'Titus software' et 'Psygnosis'.
    • Quelques jeux demeurent inédit alors qu'ils étaient très attendu comme "Cars" , est-ce la baisse des ventes du marché qui est à l'origine de cet abandon ?
    • Pas seulement, tout bougeait très vite à l'époque, de nouveaux ordinateurs sortaient chaque semaine, le développement des jeux était très long, les technologies utilisées étaient vite obsolètes.
    • Quelles sont vos jeux préférés sur ST et Amiga ou ceux qui ont pu vous influencez ?
    • Pour ma part mes meilleurs souvenirs se situent plus loin, sur C64, les jeux d'aventures d'Infocom, ou les premiers Sierra (King Quest, Space Quest...),H.E.R.O d'Activision, les jeux Anglais aussi, certains délirants : Attack of the mutants camels, Roland Rat Race, hover boover... L'Amiga était un super laboratoire, une machine à rêve, les jeux de Cinemaware : Defender Of The Crown par exemple apportait grace à ses graphisme une nouvelle dimension.
    • Le 3ème volet comportait des scénes humoristiques (superman..) absente des autres, pourquoi ce changement radical de ton ?
    • On savait que ce serait le dernier de la série, donc on a déliré un peu, pas assez à mon goût.
    • Avez-vous pensé à intégrer une synthése vocale pour le 2ème volet (comme Maupiti Island) à la place des voix digitalisés d'acteurs ?
    • Non, on a plutôt misé sur une petite troupe théatrale qui oeuvrait du côté de chez nous. On se marrait trop.
    • A ce titre pourquoi le 3ème volet n'a pas intégré de voix digitalisé comme dans le 2ème volet ou une synthése vocale ?
    • Le troisième épisode, a été baclé, manque de temps, et d'argent, la fin d'une époque.
    • Ma connaissance le 3ème volet n'a pas été traduit en anglais par Psygnosis, est-ce une volonté de Psygnosis ou d'Infomédia (NDLA : peut etre suite à l'expérience douloureuse du 1er volet) ?
    • Nous avons eu des rapports conflictuels avec Psygnosis après la distribution des jeux, nous n'avions pas de contrôle sur les quantités vendues... Donc on a arrété de travailler avec eux.
    • Fabien Begom a t-il été à l'origine de tous les graphismes de la trilogie ?
    • Tout à fait, les graphismes étaient réalisés sur Amiga, à l'aide de Deluxe Paint d' Electronic Arts.
    • Quel a été le succès de RockStar ?
    • Il s'est très bien vendu sur Amiga (meilleures musiques et effets sonores), beaucoup moins sur Atari.
    • Enfin la question que tout le monde se pose : Avez vous pensé à développer un Explora IV après la sortit du 3ème volet ? ou même sur PC en VGA 256 couleurs? et pensez vous revenir au développement d'un grand jeu vidéo ?
    • Pour Explora, peut être qu'un jour un nouvel épisode ou bien un remake du premier sera réecrit en utilisant les technologies actuelles. Mais pour l'instant je travaille sur d'autres projets.
    • Auriez-vous des anecdotes à nous raconter ou ajouter quelques choses sur votre aventure aux seins d'Infomédia ?
    • Rien de particulier, si ce n'est que l'on a eu la chance de vivre une époque, qui je pense était plus amusante qu'aujourd'hui, et puis comme je l'ai dit précédemment tout était à faire.
    • Je vous remercie d'avoir bien voulu répondre à mes questions et je vous souhaite une bonne continuation.