Le site des Jeux Vidéo rétro

Delphine Software - 1989

testé sur Amiga


./games/voyageurs_temps/box-voyageurs_temps3.jpg

INFORMATIONS

Titre Alternatif :

Future Wars : Time Travellers

Genre :

Point & Click

Sortie :

1989

Développeur :

Delphine Software

Langue :

Français

Support(s) :

Amiga, Atari ST, PC

PEGI :

7
CONCEPTION

Programmeur :


Paul Cuisset [Amiga]

Daniel Morais [PC]


Graphiste :


Eric Chahi [Amiga]


Musicien :


Jean Baudlot


Effets sonores :


Marc Minier [Amiga]

Antoine O'Heix [Amiga]

INTERVIEWS
DOWNLOAD
PLAYLIST
DELPHINE SOFTWARE
[1988] Bio Challenge
[1989] Voyageurs du Temps, Les
[1989] Castle Warrior
[1990] Operation Stealth
[1991] Croisière Pour Un Cadavre
[1991] Another World
[1992] Flashback
[1993] In Extremis
[1994] Shaq Fu
[1995] Fade to Black
RECOMMANDATIONS
[1991] Croisière Pour Un Cadavre
[1990] Operation Stealth
[1991] Space Quest IV : Roger Wilco and the Time Rippers
MAGAZINES
Génération 4 #14
[sept 1989]
  • page
    118
  • Preview
  • page
    120
  • Preview
  • page
    121
  • Preview
Micro News #24
[sept 1989]
  • page
    20
  • Preview
  • page
    21
  • Preview
TILT #69
[sept 1989]
  • page
    12
  • Preview
TILT #70
[oct 1989]
  • page
    126
  • Test Amiga
  • page
    127
  • Test Amiga
  • page
    128
  • Test Amiga
Génération 4 #16
[nov 1989]
  • page
    1
  • Couverture
  • page
    62
  • Test Amiga
  • page
    63
  • Test Amiga
  • page
    108
  • Reportage
  • page
    110
  • Reportage
  • page
    112
  • Reportage
  • page
    134
  • Publicité
  • page
    135
  • Publicité
Micro News #26
[nov 1989]
  • page
    41
  • Publicité
  • page
    50
  • Test Amiga
TILT #71
[nov 1989]
  • page
    80
  • Publicité
Génération 4 #17
[déc 1989]
  • page
    48
  • Publicité x2
  • page
    49
  • Publicité x2
TILT #72
[déc 1989]
  • page
    10
  • Trophée
  • page
    30
  • Trophée
Atari Magazine #8
[jan 1990]
  • page
    40
  • Test Atari ST
  • page
    41
  • Test Atari ST
Joystick #1
[jan 1990]
  • page
    46
  • Interview
  • page
    47
  • Interview
  • page
    48
  • Interview
  • page
    49
  • Interview
Génération 4 #19
[fév 1990]
  • page
    28
  • Publicité
  • page
    29
  • Publicité
Joystick #2
[fév 1990]
  • page
    71
  • Solution
  • page
    72
  • Solution
  • page
    73
  • Solution
Micro News #29
[fév 1990]
  • page
    54
  • Solution
  • page
    55
  • Solution
  • page
    56
  • Solution
Génération 4 #23
[juin 1990]
  • page
    93
  • Solution
  • page
    94
  • Solution
TILT #79
[juin 1990]
  • page
    88
  • Dossier
  • page
    89
  • Dossier
  • page
    90
  • Dossier
  • page
    91
  • Dossier
  • page
    92
  • Dossier
  • page
    93
  • Dossier
  • page
    94
  • Dossier
  • page
    95
  • Dossier
  • page
    96
  • Dossier
  • page
    97
  • Dossier
  • page
    98
  • Dossier
  • page
    106
  • Solution
Joystick #7
[juil 1990]
  • page
    159
  • Test PC
TILT #73
[déc 1990]
  • page
    40
  • News
COMMENTAIRES
Aucun commentaire
TEST

Flirtant sur le succès des jeux point & click anglo-saxons, Paul Cuisset réinvente dans "Les Voyageurs du Temps" le jeu d' aventure à la sauce french touch. Interface révolutionnaire, scénario sf captivant sous fond de voyage temporel, graphismes pixel-art signés du futur papa d'Another World, Eric Chahi - excusez du peu - musique signée Jean Baudlot, ajoutez un peu d'arcade, remuez le tout et vous obtenez un des jeux d'aventure les plus primés sur Atari ST/Amiga et qui marqua de nombreux joueurs.

Dans un futur lointain, en l'an 4315, les humains livrent une guerre totale contre les Crughons. Ces extra-terrestres, belliqueux et sanguinaires, sont si puissants que les humains n'ont qu'une seule parade à leurs attaques : le SDI. Ce système de défense préserve la terre de toute intrusion d'ordre spatial ou temporel. Afin d'éliminer cet obstacle, les Crughons mettent sur pied un plan de destruction des élèments du SDI. Leur terrible idée est ingénieuse : remonter le temps afin de placer des bombes dans le passé, aux endroits précis où se trouveront ces élèments. Les bombes sont programmées pour exploser en 4315 après une attente de quelques millions d'années. Heureusement les services d'espionnages terriens mettent à jour les sombres desseins des Crughons et vont tenter de les neutraliser. Pendant ce temps, en 1989, un laveur de carreaux s'échinant à l'ouvrage sur un building est loin de s'imaginer que dans quelques minutes il sera le seul espoir de la race humaine...

Aussi complexe que le plan machiavélique des Crughons, la conception des "Voyageurs du Temps" et son succès n'a rien d'un hasard. Le jeu représente un tournant dans la conception des jeux d'aventure et pas seulement en France. Réinventer les mécaniques du jeu d'aventure qui n'a pas vraiment évolué depuis les 8 bits tel est le challenge que s'est fixé son auteur. Indiscutablement, le succès du jeu est avant tout la combinaison de plusieurs talents, depuis reconnus, mais à l'époque les choses étaient toutes autres et pour comprendre la génèse d'un tel jeu il faut remonter dans l'histoire de son génie-créateur Paul Cuisset intimement liée à celle de Delphine Software.

"Phoenix" est le premier jeu édité par Paul Cuisset chez Ere informatique.[Atari ST]

Remontons en 1987, tel ce laveur de carreau anonyme que l'on suit dans l'aventure, Paul Cuisset n'a à son actif que quelques titres qui n'ont pas encore révélé tout son potentiel. Ainsi "Phoenix" est son premier titre, un shoot en 3D fil de fer édité chez Ere informatique de manière plutôt confidentielle, suivra "Tonic Tile" un petit casse brique, lorgnant fortement vers Arkanoid. Mais c'est en 1988 que la chance lui sourit avec un contrat signé avec l'anglais ELITE et le culot de ses amis Michael Sportouch et Denis Mercier qui le fera entrer dans l'industrie du jeux vidéo. Ce contrat prévoit la conversion du hit de Yū Suzuki, la borne d'arcade "Space Harrier" sur Atari ST et Amiga, ni plus ni moins !

C'est une époque où il suffisait de l'équivalent de quelques dizaines de milliers d'euros pour acheter les droits d'un jeu. Cela n'avait rien à voir avec aujourd'hui.

Michael Sportouch, graphiste de Space Harrier

Paul Cuisset assurera la programmation sur Atari ST, son accolyte Michael Sportouch les graphismes, tandis que Denis Mercier, le troisème de la bande passe le bac et ne peux participer au projet. De son côté ELITE assurera la conversion sur Amiga. Le développement est irréel puisqu'ELITE ne leur donne accès à aucune source, pas même la borne, il faut se débrouiller.

Nous allions filmer la borne en cachette – c'était interdit – sur les Champs-Elysées. Pendant que l'un de nous y jouait [mon épouse] repérait les scripts et prenait des notes sur les vagues d'ennemis, leur comportement, etc. Heureusement, nous avions également une version Master System pour nous aider. C'est un peu comme si nous avions fait une version pirate du hit de Sega.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

J'étais étudiant, on n'avait pas de bureau, on faisait tout dans l'appartement de Paul.

Michael Sportouch, graphiste de Space Harrier

"Space Harrier" a connu un certain succès sur 16 bits et leurs auteurs floués.[Atari ST]

A sa sortie, la presse accueille plutôt positivement la conversion étant donné le challenge technique que représente cette adaptation d'une borne d'arcade hors norme - deux Motorola 68000 à 10 mhz, 1,2 Mo de graphismes, 32 000 couleurs simultanément, sons digitalisés - sur des machines pas vraiment conçues pour tenir la comparaison. Tout semblait sourire à la petite bande d'amis mais c'est la douche froide qui les attend.

Je pense qu'ils en ont vendu un paquet après nous on n'a jamais rien touché ils nous ont dit que grosso modo qu'en fait on participait aux frais de production donc du coup ... ils nous ont bien eut, on s'est bien fait avoir et on n'a jamais rien gagné. Mais c'était l'époque qui était comme ça.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

On lui propose alors d'adapter la borne d'arcade "Thunder Blade", proposition qu'il déclinera. U.S gold confiera l'adaptation à Tiertex pour le résultat qu'on lui connait

LES DEBUTS DE DELPHINE SOFTWARE

A cette époque le groupe musical Delphine, qui a introduit dans les années 60 les chanteurs français comme Christophe, Hervé Villard ou Michel Polnareff, et qui gère la carrière et les droits plutôt lucratifs du pianiste Richard Clayderman - on parle de quelques 90 millions de disques vendus de par le monde et de 340 disques d'or et de platine - cherche à diversifié son activité... et pourquoi pas se lancer dans le jeu vidéo !

Michael rencontre Paul de Senneville qui veut monter une structure pour le jeu vidéo parce qu'il y croit, parce que son bras droit Jean Baudlot est un fan de jeu, enfin surtout de musiques de jeux plutôt que de jeu, et il dit qu'il y a vraiment quelque chose à faire donc ils décident de monter une structure... On nous présente à Paul et on on arrive à affiner le premier jeu Delphine qui s'appellera "Bio Challenge" et on travaille pour Delphine mais en tant qu'auteur indépendant, je suis chez moi et on fait le jeu de notre côté et Delphine sert d'éditeur.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

"Bio Challenge" marque l'entrée de Delphine dans le monde du jeu vidéo.[Atari ST]

Le premier jeu de Delphine sera un jeu d'action "Bio Challenge" où l'on dirige un robot sans arme ayant comme particularité de se transformer en toupie pour se débarrasser de ses ennemis. Le jeu est très bien accueilli par la presse qui souligne l'originalité et le gameplay réussi. Parallèlement une autre équipe travaille en interne sur un autre jeu "Castle Warrior" composée de deux programmeurs Jesus Martinez ("Voyages au Centre de la Terre","Nil Dieu Vivant") et Philippe Chastel ("Dragon Ninja") et d'un graphiste Emmanuel Le Coz.

Paul Cuisset a alors seulement une vingtaine d'année, il a en tête depuis quelques temps un projet plus personnel, il veut raconter une histoire, des histoires, ça sera donc un jeu d'aventure. Et pour ses sources d'inspirations il faut aller chercher du côté des jeux anglo-saxons, particuliérement les jeux Sierra dont il aime les scénarios mais dont il trouve qu'ils ne tirent pas assez partie des capacités graphiques et sonores de l'Atari ST et de l'Amiga.

A l'époque on avait comme référence le cinéma... les jeux bon il y en avait mais il n'y avait pas d'exemple dans un jeu, quand j'ai fait "Les Voyageurs du Temps" je n'avais aucune référence il n'y avait aucun jeu comme ça qui existait à part les SIERRA, les jeux LUCASARTS sont arrivés plus tard et donc l'inspiration c'était le cinéma. Je suis un fan de science-fiction, je lis beaucoup ... j'ai découvert l'informatique et le fait qu'on puisse rentrer dans un jeu, rentrer dans une histoire c'était quelque chose de complètement nouveau parce que c'était une autre manière de vivre les choses et d'appréhender les manières de raconter une histoire. On cherchait à transcrire de l'émotion et le cinéma c'est l'art qui le transmettait le plus facilement, le plus directement et aussi l'art le plus proche de l'informatique dirons-nous, et donc cela a forcément été une source d'inspiration.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Pour la trame du jeu, elle viendra d'elle même :

C'est né d'un rêve, je me suis réveillé un matin comme çà et j'ai eu cette idée des extra-terrestres qui envahissaient la planète et qui utilisait le temps pour pouvoir poser des bombes dans le passé.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

ERIC CHAHI A FAILLI NE PAS FAIRE LES GRAPHISMES

Pour les graphismes, il compte logiquement sur son ami Denis Mercier qui s'était occupé de ceux de "Bio Challenge", mais le graphiste doit continuer ses études.

J'ai fait en quelque sorte un casting où j'ai demandé autour de moi si quelqu'un connaîssait un graphiste et j'ai vu pas mal de graphistes.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Justement Jesus Martinez a dans ses relations une personne succeptible de convenir et qui bossait avec lui chez Chip Software. Ils avaient travaillé ensemble sur "Voyages au Centre de la Terre" avant de quitter la société Chip Software fin 1988 qui commençait à connaitre des difficultés financieres, cet ami c'est Eric Chahi.

Michael Sportouch appelle Eric Chahi et le rendez-vous est pris boulevard Haussmann. Une roll-royce dans la cour, quelques marches d'escalier, un hall bardé de disques d'or parmis lesquel Christophe, Polnareff et bien sûr Clayderman, Eric Chahi est impressionné et le voici bientôt dans le bureau de Paul Cuisset; son avis est déterminant pour la suite car il est l'initiateur du projet. Eric Chahi lui montre quelques visuels de ses réalisations chez Chip Software, Paul Cuisset reste impassible, insondable, difficile de deviner son avis.

Il ne m'a pas dit grand chose, c'est quelqu'un d'assez discret. il était souriant mais pas exubérant. Je ne l'ai pas vu sur le moment mais il a été fort déçu par ce qu'il a vu...

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

Je n'étais pas trop fan parce qu'ils utilisaient beaucoup de digit à l'époque, c'est à dire qu'ils digitalisaient des images et ils les retouchaient et donc c'était plutôt de la retouche photo mais avec la résolution d'Atari donc c'était pas top. Donc je n'étais pas trop fan de la direction technique qu'avait pris différents jeux mais Eric n'y était pour rien il avait fait le boulot qu'on lui avait demandé.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Quelques jours plus tard, Michael Sportouch appelle Eric Chahi, sa candidature n'a pas été retenu ! Mais Eric ne se demotive pas, il peut faire mieux et il lui dit. Sportouch le presse, le projet commence bientôt. Eric réalise donc de nouveaux visuels plus personnelles et les envoie à Paul Cuisset.

Cette image aurait permis à Eric Chahi à prouver à Delphine ses qualités de graphiste.

L'année passée chez Chip m'avait permis d'affûter mes outils. Je m'étais fait la main : chaque soir en rentrant à la maison je peignais, je dessinais... j'étais mûr pour réaliser quelque chose qui tienne la route. J'ai donc bossé comme un malade durant deux semaines, au pixel près, sur un visuel dément créé sous Deluxe Paint.

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

Il m'a envoyé quelques illustrations et là pour le coup j'ai vraiment eu un coup de foudre, et je l'ai rappelé tout de suite pour lui dire ok, c'est bon on y va.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Le développement des "Voyageurs du Temps" peut commencer avec le même modèle que "Bio Challenge" en indépendant. Paul Cuisset se charge du scénario et de la programmation et Eric Chahi des décors et des animations, quand à Jean Baudlot, le musicien professionnel de chez Delphine, il se chargera de la partition musicale.

Tous les dix jours nous nous retrouvions chez Paul. J'arrivais pour le déjeuner préparé par sa femme Patricia. Lors du premier rendez-vous il m'a expliqué le scénario en détail, m'a décrit les lieux, les interactions...il avait définit tout le level design

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

Paul Cuisset a une idée précise de la qualité et du résultat qu'il recherche en terme de gameplay, pour cela réalise des story-boards qu'il annote.

Croquis préparatoire de Paul Cuisset sur le début du jeu

J'avais écrit tout le scénario avec toute l'histoire et toutes les commandes, les actions puis j'avais donné à Eric des planches de storyboards où j'avais dessiné chaque écran en tout cas comment je le voyais et puis les actions qu'on pouvait faire dedans etc. Ensuite Eric récupérait ça écran par écran et il proposait tiens je peux faire ça ça etc et ensuite il faisait la partie graphique. Après c'est lui qui a vraiment fait toute la partie graphique, cela vient de lui, moi ce que j'ai fait c'est juste des gribouillis mais c'était pour retranscrire un petit peu l'idée c'est à dire que la navigation c'est assez important c'est un jeu où on va d'un écran à un autre donc j'avais organisé la navigation et ce que je voulais par exemple pour qu'on puisse passer d'un écran à un autre d'une certaine manière en fonction de ce qui se passait dans le jeu etc et donc du coup j'avais story-boardé le jeu... Avec Eric c'était assez facile parce qu'il est tellement doué et comme il est programmeur en plus c'était assez facile de se mettre d'accord.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Paul était quelqu'un de positif, qui évitait les critiques et chercheait toujours à améliorer les choses. C'est une de mes meilleures collaborations. Lorsque je faisais une suggestion j'avais parfois le plaisir de voir ce que j'avais proposé intégré au jeu. Il programmait avec une très grande fluidité en language C.

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

Pour la création des décors, le futur papa d' Another World utilise un logiciel qu'il maitrise parfaitement, Deluxe Paint III d'Electronic Art. Sa technique est bien rodée. Il trace à "main levée" les premières esquisses de son décor, cela lui donne un premier tracé en fil de fer. Il prend en compte les éléments de décors décidés par le story-board et surtout l'orientation du plan de vue. Pour la perpective, la technique est d'utiliser tout simplement un point de fuite en fond d'écran à partir duquel il tire toutes les lignes fortes du décor. Un dernier coup de loupe pour vérifier que toute les lignes se rejoignent et le travail de remplissage peut commencer.

Etape de travail sur le décor de l'auberge. Eric Chahi a travaillé la "matière", ici la pierre à l'aide de la loupe. Pour le mur du château, il a recopié un bloc de pierre sur le mur de l'auberge et a utilisé la perspective de Deluxe Paint III pour contruire la partie gauche de l'image.

La taille des décors varie selon les endroits. Si vous êtes à l'extérieur ils occupent la quasi totalité de l'écran mais si vous entrez dans une pièce, la fenêtre se réduit suivant la taille de la pièce. Le jeu comporte aussi de nombreuses petites animations qui donnent vie à l'aventure : l'essaim de moustiques (attiré par vous évidemment), le reflet des arbres qui bougent dans l'eau, les poules qui picorent...

Le travail d’animation que j’ai fait sur "Les voyageurs du temps" m’a aidé, m’a permis de me rôder à l’élaboration d’animations contextuelles. C’est certain… Et puis, Les voyageurs m’ont fait travailler sur l’illustration SF, ce que je n’avais pas fait avant.

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

UNE INTERFACE REVOLUTIONNAIRE : LE SYSTEME CINEMATIQUE

Un bon seau d'eau lui rafraichirait les idées. [Amiga]
Si vous vous bougez pas, faudra pas vous plaindre de ce futur apocalyptique.[Amiga]

Le jeu comportera un nouveau système de gestion facilitant les déplacements et les actions du personnage principal ainsi que des scènes animées, le but étant de se rapprocher le plus possible du cinéma, on parlera dès lors du système cinématique. Le terme restera et Delphine créera son département cinématique c'est d'ailleurs sous ce label "Delphine Software Cinématique" que sortira le jeu.

Le déplacement du personnage se fait par un simple clic sur le bouton gauche de la souris à l'endroit où vous souhaitez qu'il aille, les actions de bases quand à elles se font à partir d'un menu contextuel accessible avec le bouton droit. Rien n'est tapé au clavier, tout se joue à la souris d'où le nom "point & clic". Ce système de gestion comporte néanmoins quelques défauts inhérent à sa jeunesse :
- Le personnage ne peut pas contourner un obstacle il faut donc parfois plusieurs clics pour contourner un élément du décor
- Certains objets ne font qu'un ou deux pixels ce qui complique la recherche - rappelez-vous ce foutu drapeau sur la carte dès, le début de l'aventure le ton était donné.
- Le personnage doit être à proximité d'un objet pour réaliser une action donnée.

Conscient de ces défauts, Paul Cuisset corrigera ces points dès l'année suivante dans Secret Defense : Operation Stealth, un jeu d'aventure parodiant James Bond.

Les graphismes sont sublimes

Pour la programmation, le jeu a été programmé en C et en assembleur. Aztec C sur Amiga et Megamax sur Atari. Le système a été développé sur Atari et porté sur Amiga, les musiques et le sons rajoutées et retranfére vers l'Atari ST. Au passage le développeur a récupéré quelques routines de ces anciens jeux :

Ca correspond à six mois de travail dont quatre pour le traducteur, et quatre mois à cheval pour le jeu lui-même. ça a été assez court, mais d'un autre côté je n'aurais pas pu le faire si je n'avais pas fait d'arcade avant. L'arcade a été vachement importante, les routines de "Space Harrier" et de "Bio Challenge" m'ont beaucoup servi, parce que c'est une approche différente de ce qui se fait dans les jeux d'aventure

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

En tout le jeu aura nécessité un peu moins d'an de travail ce qui est assez court étant donné qu'il fallait tout réinventé

UNE BANDE MUSICALE HORS NORME

Les marécages, les moustiques et surtout ca se joue au pixel près.

"Les Voyageurs du Temps" innove dans son interface, dans ses graphismes et aussi dans sa partition musicale. En tout dix mélodies composées par Jean Baudlot, 42 ans, compositeur de Richard Clayderman, reconvertit dans la musique sur jeu vidéo. Il commence en 1988 d'abord pour Ocean sur les musiques d' "Opération Wolf" pour lesquel il reçoit un Tilt d'or puis suivra "Beach Volley", "Dragon Ninja". Le musicien sent l’immense potentiel de l’industrie naissante du jeu vidéo, il y voit une nouvelle manière d'explorer son art.

Pour ses compositions au sein de Delphine Software, le musicien utilise un ordinateur professionnel, un Amiga 2000, une sorte d'Amiga 500 sur boosté et deux soft géniaux : Audiomaster et Sound FX U.1.3. branché sur une chaine stéréo.

Concernant son processus créatif pour "Les Voyageurs du Temps", il l'explique:

En composant scène par scène, car pour une fois j'avais les images avant de faire la musique... comme je commençais à avoir des envies symphoniques, j'ai eu l'idée d'illustrer le générique avec un thème qui aurait pu être joué par des violoncelles réelles.

Jean Baudlot, compositeur sur "Les Voyageurs du Temps"

Chose assez rare pour l'époque, les musiques ont les honneurs d'un CD audio sorti fin 1990 - un an après la sortie du jeu - en partenariat avec le magazine Génération 4 (Marc Djan rédacteur en chef du magazine à l'époque et futur Directeur d'Ocean France est proche de Paul de Senneville et Jean Baudlot) dans une version réorchestrées avec des sons de meilleures qualités.

Le CD audio des musiques réorchestrées des "Voyageurs du Temps" écoutable dans le menu

Le CD c'était un peu la signature de Delphine qui était une maison de disque au départ, donc le CD ils savent faire. Jean Baudlot qui est musicien, a fait les musiques des "Voyageurs du Temps" c'était le bras droit de Paul et son arrangeur, c'est des gens qui ont l'habitude de travailler en studio et de travailler à faire de la musique cd donc c'est effectivement pour nous une chance extraordinaire de pouvoir avoir des musiques vraiment fait par un musicien professionnel premièrement et deuxièmement enregistrées en studio avec une qualité de son incroyable, c'était aussi la force de Delphine à l'époque disposer en fait de ces ressources là et d'avoir un compositeur extraordinaire.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Une seule mélodie me revient parfois à l’esprit, c’est le thème principal des Voyageurs du Temps. Il avait été créé pour rester dans la tête des gamers et je pense qu’il a atteint son but, l’ordure !

Jean Baudlot, compositeur sur "Les Voyageurs du Temps"

Le jeu sortira sur Atari ST, Amiga et PC avec des musiques au format MT-32 Roland assez réussies. Les anglo-saxons auront le droit à une version inédite chez nous sur PC-CD "Future Wars : Time Travellers"avec des musiques au format CD mais des textes en anglais, version disponible en téléchargement sur Abandonware France. Sinon je vous ai mis dans la rubrique téléchargement une rareté, une démo animée du jeu anglais qui boucle. 

"Les Voyageurs du Temps - La Menace" devait être le premier épisode d'une série mais l'avenir nous apprendra malheureusement qu'il sera le seul et unique épisode, Delphine Software et Paul Cuisset préférant explorer d'autre thématique.

Ce projet me tenait particulièrement à coeur et j'ai été heureux des retours positifs qu'il a succité. Après les Voyageurs du Temps je suis devenu Directeur de création Chez Delphine Software. Quant à Eric il est parti bosser sur Another World.

Paul Cuisset, scénariste et programmeur des Voyageurs du Temps

Paul Cuisset continuera à améliorer son système cinématique dans "Operation Stealth" et "Croisière pour un Cadavre". Il enchainera les succès chez Delphine avec des titres aussi connu que Flashback, Fade To Black, Moto Racer, Darkstone.. avant de fonder sa propre société VectorCell à la fermeture de Delphine en 2004. Il sortira un remaster HD de Flashback disponible sur mobile, Xbox,PS4 et ainsi qu'un remake

Eric Chahi se lancera en solo dans un projet personnel qui donnera le fabuleux "Another World" qui aura nécessité deux ans de travail et le succès qu'on lui connait.

Ce qui était nouveau pour moi, c'est que là, j'avais une avance sur les droits d'auteur. J'ai été payé environ dix milles francs par mois durant le développement du jeu...Les voyageurs du temps ont véritablement été un tremplin, ils m’ont donné une autonomie, principalement financière, qui était indispensable à la création d’Another World.

Eric Chahi, graphiste des Voyageurs de Temps

Michael Sportouch a rejoint vers 1994 l'éditeur Ocean, puis Infogrames, Atari, Game One, et enfin en 2006, Activision Blizzard.

J'ai bifurqué du développement de jeu au marketing. Le plus doué de nous deux, sourit-il, c'était Paul.

Michael Sportouch, directeur Delphine Software

La carrière de Jean Baudlot dans le monde du jeu vidéo ne durera finalement que 4 ans. Une carrière éclair mais suffisamment riche pour avoir marqué l'industrie de ces mélodies donnant enfin au jeu vidéo une véritable identité sonore qui lui manquait jusqu'alors.

EN CONCLUSION

ON AIME...
+ Scénario captivant
+ Interface révolutionnaire
+ Graphismes pixel-art signés Eric Chahi
+ La bande son signé Jean Baudlot
ON AIME MOINS...
- Les objets d'un pixel
- Le personnage ne peut contourner un obstacle
- La fin fait mention d'une suite, on l'attend toujours
Paul Cuisset, Michael Sportouch, Eric Chahi et Peter Stone lors de la remise des quatre d'or 89 pour le magazine Génération 4.

Petite révolution à sa sortie "Les Voyageurs du Temps" est aussi formidable coup de maître pour son créateur Paul Cuisset qui réalise là le premier jeu d'aventure français "point & clic" entiérement jouable à la souris grâce à une interface innovante, ajouter à cela un scénario riche et captivant, et des graphismes signés Eric Chahi, des musiques signées par un compositeur professionnel Jean Baudlot et tout est dit.

On lui pardonnera ces petits défauts, parfois énervant, inhérant à sa jeunesse. Maintes fois primé, le jeu a reçu notamment le Tilt d'or et Gen d'or 1989 pour le meilleur jeu d'aventure français ainsi que le Tilt d'or pour la meilleure animation sonore.

"Les Voyageurs du Temps" restera dans le coeur de nombreux joueurs comme une aventure captivante servie par une réalisation hors du commun.

REFERENCES
101 jeux Amiga (David Taddei)
IG Mag #15 (Ankama Presse)
Eric Chahi parcours d'un créateur de jeux vidéo français (Daniel Ichbiah/pix'n love)
Les jeux d'aventure en pixel (Cyrille "Moulinex" Baron/Geeks-line)
L'histoire du point & clic (Patrick Hellio/pix'n love)
The Art of point & Click (Bitmap Books)
Emission Retrogaming #2 (Arte tv)
De l’Eurovision à Delphine Software : on a interviewé Jean Baudlot
[TGS Tv] Rencontre avec Paul Cuisset
Le Monde : "Il y a 25 ans, on faisait un jeu avec 5000 euros"
EN VRAC
SOLUTION
./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp01.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp02.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp03.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp04.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp05.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp06.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp07.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp08.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp09.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp10.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp11.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp12.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvdtp13.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_antre.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_arcade.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_egout.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_metro.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_passage.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_prison.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_ruine.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_salle.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_salle2.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_salle_ordi.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_spatioport.gif./games/voyageurs_temps/galerie/lvtp_vaisseau.gif