Le site des Jeux Vidéo rétro

DELPHINE SOFTWARE

INFORMATIONS

Année de création :

1988

Année de fermeture :

2004

Nationalité :

Français
JEUX
[1988] Bio Challenge
[1989] Voyageurs du Temps, Les
[1989] Castle Warrior
[1990] Operation Stealth
[1991] Croisière Pour Un Cadavre
[1991] Another World
[1992] Flashback
[1993] In Extremis
[1994] Shaq Fu
[1995] Fade to Black

Filiale du groupe musical Delphine fondé en 1976 par Paul de Senneville et Olivier Toussaint, Delphine Software fut créé en 1988 et dirigé par Paul de Senneville et Paul Cuisset (Programmeur). La société étonne dès son premier jeu avec Bio Challenge, succès mérité puis plus mitigé avec Castle Warrior.

C'est alors qu'en 1989 Paul Cuisset, frustré des différences entre le jeu et le cinéma fonde le département cinématique. Ce département était chargé de créer des jeux ressemblant à des films, utiliseant fortement les méthodes de rotoscoping mais à la mode Delphine, on retrouvera ces cinématiques dans nombre de succès comme "Flashback", "Another World"...

L'arrivée d'Eric Chahi (ancien de CHIP) dans la société avec ses talents reconnus de graphistes et la programmation de P. Cuisset marqueront fortement l'avenir de la société, "Les Voyageurs du Temps", premier jeu d'aventure de Delphine Software fut maintes fois primé, remettant au placard la plupart des jeux anglo-saxons tant au niveau graphique que du scénario. Dès lors la société en fait son créneau de prédilection avec souvent de très belles réussites.

Suivra "Operation Stealth", "Croisière pour un Cadavre", "Another World" (conçu entièrement par E. Chahi, Delphine ne sera que l'éditeur), "Flashback", "Fade to Black" puis un revirement avec les "Moto Racer" de 1998 à 2001 ainsi que "Darkstone" en 1999.

En parallèle en 1993, une filiale "Adeline Software", est créée avec autant de beau succès comme "Little Big Adventure", "Time Commando" et "LBA2". En 1997, l'équipe d'Adeline est vendue à Sega et devient "No Cliché", l'un des principaux développeurs de jeux du constructeur nippon sur DreamCast, puis fermera peu de temps après ces portes.

En février 2003, DSI fut racheté par un studio lyonnais "Doki Denki" (ex "Heliovisions Productions"). En juillet 2004, la société fut placée en liquidation judiciaire puis fermera définitivement ses portes.