Le site des Jeux Vidéo rétros

Plan 9 From Outer Space

PC, Gremlin Graphics / Gremlin Graphics - 1992


Plan 9 From Outer Space PC

INFORMATIONS

Genre :

Aventure

Sortie :

1992

Editeur :

Gremlin Graphics

Développeur :

Gremlin Graphics

Langue :

Multi-langues

Autres Supports :

Amiga, Atari ST,

PEGI :

PEGI 7
CONCEPTION
TELECHARGEMENT
En cours de construction
LES JEUX GREMLIN GRAPHICS
[1988] Technocop
[1988] Motor Massacre
[1989] Switchblade
[1990] Super Cars
[1990] Lotus Esprit Turbo Challenge
[1990] Impossamole
[1991] Switchblade II
[1991] Lotus Turbo Challenge 2
[1991] Hero Quest
[1992] Zool
[1992] Space Crusade : The Voyage Beyond
[1992] Space Crusade
[1992] Plan 9 From Outer Space
[1992] Lotus : The Ultimate Challenge
RECOMMANDATIONS
[1992] Leather Goddesses of Phobos 2
COMMENTAIRES

Soyez les bienvenues, vous tous qui vous intéressez à l' occulte, aux mystéres et à l'inexplicable. Car c'est pour ca que vous êtes ici. Et ce soir pour vous êtes agréable nous sommes prêt à vous révéler ce qui c'est réellement passé. Nous allons reconstituer toute la vérite à partir des récits secrets et des temoignages de ceux qui ont survécu... les amis il n'est désormais plus question de garder le secret.

C'est la desh totale, les fins de mois sont difficiles et vous êtes obligé d'accepter le job d'un sinistre producteur de film. Les six bobines d'un chef d'oeuvre ont disparue, non en fait il s'agit du nanar ultime : Plan 9 From Outer Space. Pourquoi est-il aussi attacher à ce film ? Que cache cette maison aux allures de château hanté ? La vérité est peut-être ailleurs ? et pourquoi pas dans ce jeu ?

Pour sur mon pt'it gars!!!

Basé sur le plus mauvais film SF de tout les temps, le jeu a heureusement plus de qualité que le film dont il s'inspire. Certes cela n'était pas difficile tant que ce dernier est aussi risible que son titre. La société Gremlin Ireland, s'attaque donc ici à forte partie : Faire un bon jeu d'aventure à partir d'un nanar sans pour autant en oublier l'essence même des séries Z. Vous aurez donc droit à la musique lansinante, aux tombes en carton, aux chauves souris vampire avec heureusement un brin d' humour et de dérision nécessaire pour ne pas se prendre trop au sérieux. Pour vous mettre dans l'ambiance, la boite du jeu contenait aussi la K7 vidéo dudit film en VOSTF, rien que cà !!! histoire de vous faire rire un bon coup avant de commencer l'aventure.

 L'aventure commence dans le bureau du sinistre producteur de cinéma, aussi inquiétant qu'antipathique, il vous donnera vos directives... puis il ne vous restera plus qu'à vous lancez dans cette périlleuse recherches aux portes de l'inconnu, du mystère et pourquoi pas allez en direction de la maison d'un acteur vampirique Bela Lugosi.... en fait ce jeu est une plongée dans les séries Z des années 50 plus proche de It Came From The Desert ou même Horror Zombies From the Crypt que de Personal Nightmare.

Il semble que Bela Lugosi ne pourra pas finir le film

L' écran de jeu est assez basique et ressemble fortement aux autres jeux d' aventure : l' inventaire, les actions, la zone texte et surtout le lieu principal qui n'occupe malheureusement pas la totalité de l'écran. Les graphismes sont assez soignés, la version PC disposant de plus de couleurs que ces homologues sur ST/Amiga. Par contre aucune autre grosse différence aussi bien au niveau de l'animation que sonore...enfin avec celle Amiga. J'avais déjà fini la version Amiga et je pensais que les digitalisations sur PC étaient de bien meilleures qualités et surtout plus longues et bien il n' en est rien. On retrouve les même séquences digitalisés taillées à la serpe comme pour gagner un peu de place mémoire. En tout 6 petits morceaux du film original ont été numérisé pour le jeu et il vous sera possible de les visualiser dans une salle de montage ou un cinéma. Les versions Amiga/PC sont donc très semblables tandis que la version ST est à éviter.

Ca me servira sûrement!

Les énigmes sont parfois assez farlelues comme par exemple à un endroit rempli de chauves-souris si vous ne possédez pas la photo de Bela Lugosi alors vous mourez par contre une fois en votre possession, celle-ci se sauveront en emportant la photo tout en disant "Mon Héro".... humoristique certes mais tirer par les cheveux !!!! Enfin le reste est assez logique même si les aller-retour entre les différents pays vous obligent à repasser plusieurs fois par le taxi et l'aéroport. Pour le reste on est agréablement surpris par cette immersion dans ce monde décalé à la Ed-Wood et même si le jeu n'a pas été bien noté à sa sortie, il n'en reste pas moins un bon jeu d'aventure bien au dessus de la moyenne.

EN CONCLUSION

ON AIME...
+ Un jeu d'aventure bien tordu
+ La VHS de Plan 9 avec le jeu
ON AIME MOINS...
- Des énigmes Ed-Woodienne
- La fenêtre du jeu très réduite
Elvira ?? Vampira ?? je sais plus

Finalement le jeu de Gremlin est une excellente bouffé d'air surtout à un type de jeu abandonné depuis It Came From The Desert. Il se démarque surtout par un humour caustique et une plongé dans les séries Z des films de sciences fictions des années 50. Un premier jeu d'aventure pour cette société mais qui bizarrement sera son unique jeu d'aventure, par contre Gremlin Ireland se fera surtout connaitre en 1994 pour le fameux "Litil Devil".

Attention : Utilisez le jeu avec DosBox. Ne pas cracker la version avec un logiciel comme Neverlock car vous ne pourrez pas prendre le taxi. Référez vous au manuel en téléchargement ici-bas.

Review sur AMIGA

Enfin un jeu d'aventure en 32 couleurs[Amiga]

     Voici une excellente version car elle comporte peu de différence avec celle PC. Tout d'abord la fenêtre principale est un peu plus grande (320x256) que sur PC/ST (320x200) mais cela ne profite pas à l' écran du lieu principal et seule la partie basse a été agrandie :-(.

     Néanmoins le jeu profite de 32 couleurs, cela est assez rare pour être soulignés et elles sont en plus très bien utilisées à tel point qu'il est difficile de voir les différences avec le VGA. Côté musique, le soundtracker qui vous accompagne est de bien meilleur facture que le midi du PC mais au final on ne pourra s'empecher de couper le son sinon... vous risquez de vous transformer en Zombi.

Review sur ATARI ST

Evidemment en 16 couleurs c'est moins beau [PC/ST]

    Je ne connaissais absolument pas la version ST de Plan 9, je savais pas d'ailleurs qu'il en existait une avant ce test. J'ai donc découvert cette version et j'avoue qu'il a été difficile de passer de la version PC/Amiga à celle d' Atari car celle-ci est vraiment en dessous des autres.

    Gremlin nous avez pourtant habitué à d'excellente conversion. Les graphismes sont en 16 couleurs certes mais la musique est aussi plus stridente (soundchip oblige), les bruitages quasi inexistant.....en fait on a le droit au minimum mais avec des accès disquettes encore plus fréquents. Bref la liste serait trop longue, je ne vous conseillerez donc pas de commencer à jouer sur cette version.

Le film

    Les extra-terrestres en sont sûr, les terriens par leurs bétises risquent de mettre en périls le système solaire et par la même tout l'univers. Dans ce petit instant de lucididé dont ils sont seuls à avoir le secret, ils décident de déclencher le plan 9 (le 8 ayant échoué) qui vise à reveiller les morts afin de persuader la race humaine de leur toute puissance et ainsi annihiler toute force de résistance.
      Sorti en 1959 et considéré comme le plus mauvais film de tout les temps, Plan 9 et son réalisateur Edward Wood Jr sont longtemps resté méconnu du grand public jusqu' à l'émergence du culte des vieux nanars et à l' hommage de Tim Burton pour ce réalisateur décalé, touchant et aimant parfois se travestir comme dans un de ses films : "Glen ou Glenda". Même si le film disposait d'un budget suffisant juste à peine à payer la pellicule, il est difficile de trouver un soupçon de talent à Ed-Wood surtout en regardant Plan 9. Une histoire abracadabrante sans enchainement logique, des soucoupes faites d'assiettes en papier, des décors s'écroulant à image et sans découpe (la pellicule ca coûte cher!!) et enfin aux jeux des acteurs lobotomisés et jouant parfois plusieurs rôles différents. D'ailleur l'acteur Bela Lugosi est mort pendant le tournage, il sera remplacé par une autre personne qui ne lui ressemble pas du tout mais caché par une cape pour que le public ne s'en aperçoive pas. Et ce n'est qu'une anecdote parmi tant d'autres....